Pose et installation de WC suspendu

Les caractéristiques d’un WC suspendu

Si vous hésitez entre la pose classique mais facilitée et économique d’un WC à poser et celle davantage technique mais plus esthétique et hygiénique d’un WC suspendu, vous devez considérer avant de vous décider que l’installation d’un WC suspendu requiert de :
  • choisir le bâti-support selon les supports mur et sol en sachant que l’installation n’admet pas la combinaison de ces deux derniers en bois ;
  • faire le choix sur l’habillage du bâti-support qui selon les nécessités, les envies et le budget peut être à carreler, à peindre, habillé de plaque de plâtre ou encore en verre ou prêt à poser (fibre de verre par exemple) ;
  • déterminer le degré d’hygiène souhaité pour la cuvette comme pour un WC à poser.
A savoir que toute réparation ou maintenance sur un WC suspendu sera plus laborieuse et plus chère toutefois, dès le milieu de gamme, les packs WC suspendus offrent un degré de qualité tel que leur fiabilité est gage de sérénité.

Du côté des avantages, est attribué aux WC suspendus :

  • une hygiène irréprochable ;
  • une meilleure accessibilité aux personnes à mobilité réduite ;
  • un confort d’utilisation et une meilleure insonorité ;
  • une déclinaison déco à la carte.

Les avantages d’un WC suspendu

Confort et installation sur-mesure

Les WC suspendus bénéficient d’un confort accru.
  • La cuvette se règle en hauteur : non négligeable pour peu que vous soyez d’une taille peu commune. En effet, le bâti-support permet d’installer la cuvette à une hauteur que les WC à poser ne permettent pas. La hauteur de l’assise est réglable au moment de l’installation. Par exemple, pour une position standard, il faut placer le haut de la cuvette à 45 cm du sol fini et à 50 cm pour assurer le confort de personnes âgées ou à mobilité réduite (PMR).
  • Les WC suspendus sont plus silencieux car le mécanisme de chasse et de remplissage est mieux isolé par l’habillage du bâti-support en comparaison des mécanismes des WC à poser. Fini le coulis de l’eau qui dérange en pleine nuit.

Hygiène et nettoyage optimisés

L’hygiène est facilitée par l’ergonomie et le mode de fonctionnement :

  • l’absence du tuyau d’alimentation d’eau en surface évite l’encrassement de poussière ;
  • la cuvette suspendue permet un meilleur nettoyage car plus accessible.

Options des cuvettes suspendues

Bien d’autres éléments peuvent faciliter l’entretien d’un WC suspendu comme :
  • une bride en céramique traité anti-calcaire ;
  • une cuvette sans bride pour réduire la prolifération bactérienne et optimiser le nettoyage ;
  • une cuvette anticalcaire pour réduire toute formation de tartre ;
  • un abattant déclipsable pour un entretien des plus aisés
  • l’option frein de chute pour éviter que claque l’abattant lors de la fermeture.

Norme française : la garantie qualité

La norme NF est garante de :

  • l’efficacité de l’évacuation ;
  • la résistance aux détergents ;
  • dimensions standards pour les divers raccordements ;
  • la solidité de l’abattant (donné pour 30 000 ouvertures) ;
  • la fiabilité du mécanisme de chasse d’eau(donné pour 250 000 tirages).

Les différents types et fixations des bâtis supports

Le bâti-support est une structure métallique qui va servir d’armature. Cette structure supporte non seulement la cuvette, mais également la chasse d’eau, la tuyauterie, la plaque de chasse d’eau et l’habillage qui rend si esthétique les WC suspendus.

Bâti-support à fixation murale, au sol ou mur et sol


Il existe donc trois types de bâtis-supports : mur, sol et universel (mur et sol). Le choix du bâti-support dépend de la nature des sols et murs de votre habitation :
  • le bâti-support à fixation murale est principalement fixé sur un mur d’appui maçonné, en brique ou en parpaing ;
  • le bâti-support à fixation au sol ou autoportant repose directement sur le sol qui doit être en béton afin d’assurer une bonne stabilité ;
  • le bâti-support universel ou à fixation murale et au sol se fixe au mur et au sol. Ce dernier offre une fixation beaucoup plus robuste et stable que les deux précédents. Il s’installe principalement en construction neuve ou en rénovation.

Conditions d’installation d’un bâti-support

L’installation d’un bâti-support n’est pas possible si :
  • le mur est en plaque de plâtre ;
  • le mur et le sol sont en bois.
L’installation sur sol en bois est possible toutefois il est conseillé de renforcer l’emplacement où reposera le bâti-support.
Si votre mur est en plaque de plâtre, il faut fixer à tout prix le bâti-support directement à la maçonnerie, c’est-à-dire enlever tout ou partie des plaques de plâtre afin d’atteindre la brique ou le parpaing.

Habillage du bâti-support d’un WC suspendu

Selon l’architecture et le design de votre salle de bains ou WC, plusieurs options s’offrent à vous : encastrer directement dans le mur ou recouvert d’un coffrage. Le coffrage peut quant à lui recevoir toutes les finitions comme du carrelage ou de la peinture. Les possibilités de finitions n’ont de limite que votre imagination.

Du bâti-support carrélé à l’habillage prêt à poser

  • L’habillage en verre est le haut de gamme de l’habillage de bâti-support, on apprécie sa facilité de nettoyage et son raffinement.
  • Le meuble habillage est pratique et permet de ranger les produits d’entretien et consommables.
  • L’habillage standard ou coffrage prêt à poser est très facile d’installation. La cuvette est fixée à une hauteur standard de 45 cm.
  • L’habillage prêt à carreler est adaptable sur tous les modèles de bâtis supports. La fixation de la cuvette est standardisée et à une hauteur de confort de 50 cm mais est recoupable jusqu’à une hauteur de 45 cm.
  • Le bâti-support encastré dans le mur, seules la cuvette et la plaque de chasse de votre WC suspendu restent visibles. Néanmoins, l’espace situé au-dessus du réservoir d’eau peut être perdu. Habillage le plus souvent en plaque de plâtre puis peint.
  • Le coffrage en plaque de plâtre permet tous les aménagements possibles, avec des niches ou rangements au-dessus du réservoir.
  • Le coffrage prêt à peindre est aussi adaptable sur tous les modèles de bâtis supports mais la fixation de la cuvette est à hauteur standard (45 cm).

Ce qu’il faut savoir : le mécanisme de la chasse d’eau se doit de toujours être accessible en enlevant la plaque de commande présente en façade. Attention toutefois à laisser également accessibles les tuyaux d’alimentation et d’évacuation grâce à une trappe. Certains modèles de coffrage sont notamment dotés d’un côté amovible. Et oui, une fuite reste néanmoins possible et il faut pouvoir la réparer sans devoir casser le coffrage de votre WC suspendu.

La plaque de commande

De qualité diverse, la plaque de commande peut être en ABS, en inox, en verre, en laiton et déclinée en de nombreux coloris du chrome le plus brillant au noir le plus profond.

A conjuguer au mécanisme de chasse, la plaque commande un ou deux boutons selon que le tirage est simple ou double (chasse d’eau économique 3 et 6 l) voire automatique avec détecteur infrarouge (déclenchement au passage de main).

Son installation frontale ou par dessus est axée ou déportée. Si achetée séparément, il est nécessaire de vérifier sa compatibilité avec le bâti-support (marque et modèle).

Les règles d’installation d’un WC suspendu

Si pour vous le bricolage ne se résume qu’à changer une ampoule ou si votre couteau suisse est votre seul outil, mieux vaut confier l’installation de votre WC suspendu à un professionnel !

Bien que l’outillage nécessaire soit assez standard (clés plates, tournevis, perceuse, niveau à bulle etc.), la mise en œuvre requiert un certain savoir-faire et certaines règles doivent être respectées :

  • pente minimale du tuyau d’évacuation pour l’écoulement ;
  • raccordements aux arrivées d’eau et à l’évacuation d’eaux souillées ;
  • fixation du châssis ou encore installation de la trappe de visite.

L’installation d’un WC suspendu comporte tellement de pièces détachées que l’oubli d’une entre-elles ou le non-respect des règles d’installation peut avoir des conséquences plus ou moins lourdes sur votre habitation.

En effet, une fuite d’eau peut être vue par votre voisin avant que vous ne la voyez chez vous si vous habitez en appartement par exemple, donc pensez à laisser accessibles les tuyaux !

Les dimensions standards d’un bâti-support

Hauteur, largeur et profondeur d’un WC suspendu


Les bâtis supports sont déclinés sous des dimensions proposant :

  • une largeur commune de 50 cm ;
  • une hauteur standard de 112 cm ;
  • une hauteur réduite de 82 cm sur certains modèles ;
  • une profondeur inférieur à 20 cm ;
  • une hauteur de cuvette réglable :
    • 30 cm pour les enfants,
    • 40 cm pour un usage normal,
    • 50 cm pour les personnes à mobilité réduite.

Notez qu’il s’agit des dimensions du bâti-support hors tout et que pour une meilleure estimation de l’encombrement et selon la nature de l’habillage, les dimensions tout inclus augmentent de quelques centimètres.

Zoom sur la qualité des bâtis supports

Niveau de finition des WC suspendus haut de gamme

Vous pouvez avoir différentes options sur les WC suspendus et une finition de plus ou moins bonne facture :

  • la chasse d’eau peut être digitale, vous passez la main devant et hop, la chasse d’eau est tirée !
  • la qualité du robinet d’alimentation et du mécanisme ;
  • la possibilité d’intégrer un broyeur ;
  • la possibilité de connexions avec d’autres éléments comme un lave-main, un bidet ou un lavabo ;
  • le type de propulsion d’eau à l’intérieur de la cuvette (propulsion davantage performante sur les modèles haut de gamme) ;
  • le type du support en soi.

Bâti-support pas cher et d’entrée de gamme

Les bâtis-supports d’entrée de gamme, comme tout produit premier prix, peuvent avoir un niveau de finition plus ou moins élevé entraînant des problèmes sur :

  • la cuvette et le filet d’eau sous pression ;
  • la qualité des membranes et autres joints ;
  • le remplissage lié au mécanisme ;
  • la disponibilité des pièces détachées en cas d’usure.

Généralités

Les bâtis supports (la structure) en eux-mêmes sont assez robustes et ne présentent pas de problème particulier !
Bien entendu, rien ne sert d’être parano mais la différence de prix est très souvent justifiée d’un produit à un autre et une marque reconnue est toujours garante de qualité et de suivi. Vous pouvez enfiler votre salopette de plombier !

Laisser un commentaire